4 Fév, 2021

Portrait de Co Naissant : Jean-Marc Bury

Portrait Jean-Marc Bury

Durant le premier atelier, j’ai été envahi par une émotion incroyable à laquelle je ne m’attendais pas du tout. C’est à ce moment précis que j’ai réalisé qu’il était vraiment temps pour moi de réaliser un tel parcours de questionnements, d’échanges et de réflexion.

Jean-Marc, dirigeant d’entreprise, revient sur son expérience du Parcours Boost réalisé avec Co Naissances. 

🎤 Peux-tu nous dire quelques mots sur ton entreprise ?

Taplow Consulting France est un cabinet de conseil en ressources humaines, dont les expertises principales sont l’executive search, le management de transition et l’accompagnement de dirigeants.

J’ai racheté la structure en 2010. Depuis, nous avons constitué une équipe d’experts en capacité d’accompagner opérationnellement les dirigeants sur tous les sujets RH, pour leur permettre d’adapter la ressource humaine à leur projet. Depuis 2 ans, nous avons enrichi notre offre avec le management de transition, en intégrant Aptimen Managers. C’est à l’issue de cette opération que j’ai suivi le Parcours Boost.

🎤 Qu’est-ce qui te fait lever le matin ?

L’adrénaline de la page blanche ! Notre métier c’est l’humain, par essence la matière la plus vivante qui soit. Tu peux prévoir et planifier tout ce que tu veux, tu ne sais jamais ce qui va se passer. 

🎤 Quel a été le déclencheur pour rejoindre le Parcours Boost de Co Naissances ?

L’opération d’acquisition d’Aptimen Managers était une aventure, très forte, avec beaucoup d’adrénaline. Une fois cette phase passée, j’ai ressenti un grand vide et une forme de solitude. Pour prendre une métaphore, j’étais arrivé en haut de la montagne, de mon objectif, et j’avais le sentiment qu’il ne me restait plus que le vide, plus que de la descente. 

Une amie coach m’a alors parlé de Co Naissances. J’ai réalisé un entretien d’accueil qui m’a permis de mettre en exergue les questions que je me posais et auxquelles je devais répondre pour avancer. Je me suis dit que si le Parcours Boost était à la hauteur de ce premier échange, il était fait pour moi.

🎤 Quelle(s) difficulté(s) le parcours Boost t’a permis de surmonter ?

Je me suis re-connecté à moi-même. J’ai pu retrouver l’énergie que j’avais perdue, grâce au partage et aux échanges avec un groupe de dirigeants qui finalement vivent la même chose que moi, et grâce à l’accompagnement bienveillant et clairvoyant des coachs. Ca m’a énormément re-boosté.

Dynamique de groupe

Au-delà de rompre ce sentiment de solitude, le collectif, et l’accompagnement individuel qui vient appuyer les réflexions des ateliers, m’ont aussi fait avancer sur des sujets sur lesquels je me sentais bloqué. Le principe du Parcours Boost est d’utiliser les outils de co-développement. Chacun arrive en atelier avec une problématique de dirigeant ultra-concrète et le groupe élabore des pistes d’action.

Un exemple concret : nous étions en recherche d’un associé pour un plan de succession, mais cela prenait plus de temps que prévu. Le partage avec le groupe m’a permis à la fois d’affiner le profil recherché, et m’a apporté des mises en relation qui ont été salutaires.
L’effet-miroir a été salvateur et aujourd’hui j’ai trouvé quelqu’un qui correspond vraiment au profil que je cherchais. J’ai aussi réussi à démystifier et rationnaliser un sujet sur lequel je n’avançais pas comme je voulais. L’outil d’intelligence collective et le cadre du parcours, très bienveillant, font qu’on avance, inexorablement. 

Le parcours est un grand moment de réflexion sur soi-même, où on chemine et on obtient des réponses. Rentrer dans cette réflexion seul, la nuit, en regardant le plafond, ça n’apporte pas beaucoup de réponses. Là, je suis rentré dans un cheminement constructif, qui m’a permis de me re-connecter avec moi-même et de remettre mon projet en perspective.

🎤 Trois mots pour résumer ton parcours chez Co Naissances ?

  • Respiration ! Ça a été vraiment extraordinaire de sortir de mon cadre et de rencontrer tous ces gens, animateurs comme Co Naissants. Je comptais les jours avant chaque atelier !
  • Reconnexion : J’ai pu remettre en perspective mon projet et me re-connecter avec lui, je me suis retrouvé et j’ai appris à “respecter mon écologie”, là où avant le parcours je me sur-adaptais énormément à mon environnement.

  • Energie : J’ai retrouvé l’énergie que j’avais perdue, et je l’ai gardée !

Mon expérience chez Co Naissances a été tellement riche que j’ai eu envie de m’investir dans l’association et de “rendre” un peu ce que j’ai reçu. Je fais désormais partie du Collège de Direction de l’association, je trouve cela vraiment passionnant.

🎤 Et pour mieux te connaître, terminons par un questionnaire de Proust revisité à la sauce Co Naissances 😉

Si tu étais un quartier de Lyon :
Gerland. C’est un quartier où je suis toujours revenu, où j’ai maintenant acheté mes bureaux. J’aime la mixité du quartier, avec les vestiges de l’industrie, les cités jardins de Tony Garnier, l’ENS mais aussi les sièges sociaux des boîtes high tech. J’aime ce grand écart.

Si tu étais une valeur :
L’enthousiasme ! La seule chose que l’on ne peut pas faire quand on est dirigeant, c’est de baisser les bras. Mon plus grand défi de dirigeant, c’est d’être visionnaire. Quand cette vision est partagée avec enthousiasme, c’est plus facile d’embarquer les gens !

Si tu étais une fragilité :
Le doute permanent, à la fois stimulant et éreintant. C’est avec du recul un moteur qui me fait avancer, c’est ce qui m’a amené où je suis aujourd’hui.

Si tu étais un talent :
Faire rire les gens, du moins les faire sourire ! Je ne me prends pas au sérieux, la vie est un peu une farce, qui ne dure pas longtemps en plus, alors autant se marrer ! J’aime l’idée que les gens s’abandonnent avec le rire.